J’étais là

8

09/07/2017 par denisegirardsoupir

Zec de la Croche

J’avoue que le chemin forestier n’était pas trop carrossable par endroit.
C’était dans l’bois, pas à peu près.
route accidentée
Mission impossible d’y aller d’un excès de vitesse. Plus de trois quarts d’heure pour parcourir environ 10 km à se faire brasser dans l’habitacle, tout en se questionnant si nous étions sur la bonne voie.  Ce ne sont pas nécessairement les chemins les plus accidentés que je prenais en photo. Mettons que j’avais plutôt le goût de vomir que de photographier.


Le bout du monde est encore moins loin.
le bout du monde
Le bonheur lorsqu’on entrevoit un shack.
On ne va pas mourir dévoré par un ours sur le bord d’un chemin perdu.
DSCN2157
Presque aussitôt arrivé, un petit tour du lac Minomaquam n’est pas de refus. La pêche à la mouche, ce n’est pas trop mon truc. Je vais en profiter pour relaxer, lire et surtout faire du 4 roues avec ma chum.

C’était un shack tout de même assez confortable. Avec un panneau solaire qui permet de brancher de petits appareils comme notre machine à musique ou le cellulaire…qui ne captait aucun signal.
On s’y sentait vraiment seul au monde. Par moment, il n’y a que des moustiques et nous. Putain qu’il y en avait des moustiques. Du jamais vu pour moi. J’ai essayé de prendre des photos d’un ruisseau en m’enfonçant un peu dans la forêt. Je crois que les moustiques m’ont soulevé de terre…
Pour revenir au chalet, il y a un frigo et un poêle qui fonctionne au gaz. Le grand luxe j’vous dis. Pour la douche, c’était du sport. La température changeait d’un coup sec (ou mouillé…) et j’ai bien faillit me retrouver avec un ventre cuit à la vapeur.

Un petit coup d’oeil à l’intérieur pour les voyeurs. (clic sur l’image pour agrandir)

DSCN2219

Le temps changeait rapidement « comme l’eau d’la douche ». Et nos hommes se sont fait prendre sur l’eau, par des bourrasques de vent, de la forte pluie et du verglas.

Ça fait qu’on a eu droit à un strip-tease en règle, pis des cuisses de grenouilles, au lieu d’la truite mouchetée.
pêche Lac Minomaquam
Il y avait aussi des papillons et des crapauds.

Il y avait des traces de loup, des traces d’orignal et aussi d’ours. Ma chum s’exclamait et se faisait une joie de m’expliquer, à chaque fois, à qui appartenait les empreintes. J’avoue que je ne suis pas très calée en la matière d’empreintes d’animaux. Elle aurait tout aussi pu me dire qu’il s’agissait de traces de kangourou, que je l’aurais cru.

Voici le fameux VTT qui m’a collé le sourire dans le visage. Malheureusement on a pas croisé d’orignal mais c’était le fun en tabarouette se promener avec ça dans l’bois. J’ai seulement aperçu le dos d’un ours qui plongeait dans un boisé. Ça m’a soulagé de voir qu’il avait plus peur de moi, que moi de lui…ouf.
Lac Minomaquam 4 roues
La pêche a été bonne sans être exceptionnelle. 7 truites au total sans compter celles qui se sont fait la malle.

La bière était bonne. J’dis ça sans faire de l’esprit de bottine.

J’étais là
ressusciter
Faute de ne pas avoir croisé un orignal vivant, il y en avait un mort depuis plusieurs mois en bordure de la route. J’ai été incapable de prendre plusieurs photos des os de cette magnifique bête. C’était triste à voir.

os d'orignal Lac ZEC de la Croche

Lui aussi était là, déjà.

Quelques photos en vrac pour terminer

Lac Minomaquam

En cas d’urgence faites le 9-1-1…. ???…Mon oeil….pfffffffff …En cas d’urgence faites votre prière.

repos total
Avant de m’endormir.

Lac Minomaquam

Bonne nuit

Moi mes souliers ont beaucoup voyagé

Félix-Leclerc

Félix-Leclerc – La Tuque

La nature de même, j’irais plus souvent si la vie me le permettait.

Lac Minomaquam

bye bye la nature

Publicités

8 réflexions sur “J’étais là

  1. Diane dit :

    Wowww vous aviez un camp très confortable, superbe même pour être si loin dans le bois. Ces petites routes que je connais bien (ami amérindien qui ns en a fait voir) la belle vie, la belle vie de bois. Profites bien de tes souvenirs, tes photos sont magnifiques. La nature est si belle et si sauvage par là. J’adore tes descriptions… bons souvenirs.

    Aimé par 1 personne

    • Oui superbes souvenirs 🙂 C’était comme ça quand j’étais toute jeune à notre chalet dans les Laurentides. Je songe à chercher un endroit calme pour mes vieux jours. J’ose espérer qu’il en reste au moins un.

      J'aime

  2. C’est la jungle ! Un ours, des moustiques, des truites!
    Les photos et le récit sont gais

    J'aime

  3. Colette dit :

    Merci pour la balade 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 19,853 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :