tristesse

3

12/03/2015 par denisegirardsoupir

Il y a tant de larmes
que des vagues se forment
dans mes nuits détrempées
l’oreiller s’abreuve

Publicités

3 réflexions sur “tristesse

  1. Marina dit :

    Ce que tu écris est toujours très beau, plein de sensibilité, de tendresse … Mais aussi toujours si triste !
    Je t’envoie un gros bouquet de bisous d’optimisme

    J'aime

    • Marina, ce que j’écris ici n’arrive pas à la cheville de mon chagrin. Et mon oreiller est trempée, pour ça que je suis à écrire plutôt qu’à dormir. Merci encore d’être là ! xx

      J'aime

  2. Diane. dit :

    Tellement tellement beau ces paroles… il y a quelqu’un pour te serrer dans ses bras?

    J'aime

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,109 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :