vent

2

29/03/2014 par denisegirardsoupir

Je n’aurai pas su aimer comme le vent a pu crier cet impossible souffle.

Je n’aurais pas su aimer sans que ton souffle puisse caresser…puisse caresser…

Je n’aurais jamais su comment aimer sans ce vent qui me souffle…qui me souffle.

Le vent n’est qu’une impression qui décoiffe au passage…qu’une impression…

 

Publicités
«

2 réflexions sur “vent

  1. Diane dit :

    Encore de si jolis mots et très chargés d’ailleurs…

    J'aime

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,190 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

VOS MOTS FONT PLAISIR À LIRE.

denisegirardsoupir sur Trace(s)
denisegirardsoupir sur Trace(s)
denisegirardsoupir sur Trace(s)
Diane Lanouette sur Trace(s)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :