J’étais là…(cimetière de mon coeur)

Poster un commentaire

22/10/2012 par denisegirardsoupir

Balade automnale au cimetière Notre-Dame-Des-Neiges.

Murmure des feuilles mortes…ce doux silence…Là où je vous attendrai jusqu’au bout de la mort…

Ce jardin était silencieux, avec ses allées tombales, ses peupliers étêtés, ses gazons piétinés, à moitié morts. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Est-ce que son coeur bat toujours sous ce lourd ciment…?Le signe…Son nom effacé sous les couleurs de la vie…Lamartine savait déterrer la poésie…Ne pas mourir seule…

La mort n’échappe pas à la mémoire des vivants…

De retour un peu plus tard pour une suite. Je dois quitter. Belle semaine à vous tous et merci de suivre mes quelques mots sur de bien petites photos. xx

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,110 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :