Cryptes et portes

Poster un commentaire

22/10/2012 par denisegirardsoupir

Dans les flancs d’une montagne…
Suite de ma promenade au Cimetière Notre-Dame-Des-Neiges


Comme si de leur vivant un toit ne suffisait pas…


Des croix et des croix pour des croyants.


Être mort sous un monument…être mort derrière une porte…être mort…est-ce la peur d’être oublié ?


Simplicité sur colonnes

L’An 1884…
Familliale.

Je ne saurais comment ouvrir cette porte…
Abandon…Qu’une fleur pour renaître…



Voir à l’intérieur…
Impossible de voir …c’était noir comme le désespoir…
Porte à découvrir du regard. Caresser ses formes…


Déchirure
Vous remarquerez cet arbre qui pousse et qui déplace le monument tout doucement de par sa force il reprendra ses droits…
C’est l’araignée qui a la clé !




Mais il ne faut surtout pas oublier ceux qui ne pouvait que se fabriquer une croix en bois en guise de foi…Je trouve ça plus touchant qu’un monument d’Or.

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 19,914 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :