Claude Robinson (…une pensée)

Poster un commentaire

19/11/2011 par denisegirardsoupir

Émile Gaudreault  :

Ta détermination me touche.
Je te souhaite de gagner cette bataille le plus rapidement possible.
Afin de recevoir ton dû, bien sûr.
Mais surtout pour que tu puisses ENFIN retourner en toute sécurité dans cet endroit qu’on t’as forcé à déserter.

Ton imaginaire.
……………………….
Denise Girard :

Je ne sais pas…je ne sais plus quoi ajouter à tout ça ! Sauf que peut-être que l’argent emporte tout et qu’il faudrait peut-être se mobiliser pour garder les cerveaux créatifs enfermés pour ne plus permettre aux sangsues de vivre plus longtemps au crochet des gens doués et créatifs… Je ne sais plus…je ne sais pas…mais non !!!…je sais très bien que Claude Robinson est celui qui a droit à tout !….

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,112 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :