L’heure…

9

07/11/2011 par denisegirardsoupir

Cette photo ne m’appartient pas…comme le temps qui passe finalement… Mais comme je l’aime beaucoup…si…si…j’insiste…cliquez pour regarder le temps d’une seconde puis prenez la porte juste derrière et vous continuez votre chemin. La photo est de @justinbiebiere : http://maximem.co/wp-content/uploads/2014/03/letemps.jpg TIC TAC

L’heure ne compte plus lorsque l’on se perd à la contempler trop longtemps…

« Peu im porte » le temps qui passe. Il y aura toujours une clé pour nous faire comprendre que la vie n’est qu’une heure de bonheur. Il nous faut oublier les secondes de malheurs…

Maxime sur twitter -  le temps

Merci de prendre le temps de visiter Maxime M. et ses magnifiques photos inspirantes : http://maximem.co/

Publicités

9 réflexions sur “L’heure…

  1. melodie68 dit :

    très joli partage et belle semaine 🙂

    J'aime

  2. Comment reprendre immédiatement la porte après avoir lu cette pensée qui ouvre, à elle seule, une fenêtre sur un monde où nous ne faisons, tous, que passer plus ou moins longtemps, en y laissant des traces plus ou moins utiles / dignes d’être léguées à la postérité ?!

    N’est-ce pas là, tout le drame de nos sociétés modernes : le temps ne compte plus parce que tout va si vite que nous n’avons plus le temps, ni de le contempler, ni même de vivre, pressés que nous sommes d’agir et de nous sentir exister à chaque seconde pour ne pas succomber à l’impression d’avoir perdu un instant de trop sur cette Terre, pendant que tout avance des millions de fois plus vite que nous ?!

    Certes, pour reprendre l’intitulé d’une liste de mon fidèle abonné Twitter @knight_mer, « le temps n’est que virgule, virgule à ton image », mais dans cette vie en mouvement perpétuel, le seul point que je connaisse de réputation, tant il fait peur à tout le monde, c’est le point final : autrement dit la mort, point final en ce qu’elle met un terme à la phrase de notre vécu… Autant espérer que ma vie soit à l’image de mes phrases : plein de virgules pour la baliser un peu dans la durée, mais surtout, encore infiniment plus de mots, d’idées, d’envies et d’actes pour lui donner un sens et en faire quelque-chose d’unique, non ???

    Sur cette réflexion, probablement aussi spontanée et éphémère que bien d’autres choses ici-bas, je te fais, moi aussi, plein de bisous et de câlins, et te souhaite une très agréable semaine ! Au plaisir de te lire encore très longtemps, et à bientôt:-)

    J'aime

    • melodie68 dit :

      très bien dit mieux que je n’aurais su le faire bonne soirée et belle semaine aussi 🙂 et je confirme pour la dernière phrase

      J'aime

      • Merci encore une fois Mélodie, c’est toujours un plaisir de te recevoir. Je ferai du mieux que je puis pour continuer à écrire mais surtout de vous retenir sans que ça ne devienne jamais lourd de venir me lire. ;0)

        J'aime

  3. Christian tu dis que le temps n’est que virgule…alors que moi je l’étire en points de suspension. Ne sachant jamais où l’avenir me mènera je préfère lui laisser le temps d’arriver…arriver…mais toujours en le repoussant un peu pour vivre trois fois plus longtemps…dans ce monde où l’on ne nous permet que de vivre qu’une fois. Toujours aussi adorable, j’aime te lire. Et je vais d’ailleurs y revenir car je crois avoir été trop rapidement à te lire…il est bon de savourer des paroles sensées. Amitiés et à bientôt…en souhaitant que je saurai encore comment écrire dans ce bientôt. 😉

    J'aime

    • Très bonne idée : des points de suspension pour étirer la vie et lui laisser un goût de suspense bienfaisant, avec cet espoir de trouver, après les points de suspension et l’espace, un « bientôt » qui donne envie de continuer encore longtemps la lecture…, message finalement bien plus positif que celui de redouter la mort et l’ambiance « no future » qui rodent un peu trop autour de nous ces temps-ci… !

      Depuis les 11 mois que je te connais, à présent, tu as souvent craint de ne pas être à la hauteur dans tes écrits, conforme en cela à tous les autres grands artistes que je fréquente… Et pourtant, tu sais toujours aussi bien, sinon de mieux en mieux faire passer des messages qui me parlent, à moi, en tous cas ! Après, comme je n’aurais pas la prétention de m’exprimer au nom de l’Humanité, peut-être bien que ces propos que nous échangeons, ici ou ailleurs, ne sont qu’une goutte d’eau dans un océan composé de tant d’autres mots, de tant d’autres pensée que les masses ont infiniment plus envie de lire… Mais, là aussi, je confirme : mieux vaut la qualité que la quantité des échanges ou des lecteurs… Allez, sur ce, pour ne pas te soumettre à la pression du « bientôt », je te quitte sur un « à + »… !

      J'aime

  4. melodie68 dit :

    j’en suis certaine, peu importe le rythme car chacune a le sien et il vaut mieux la qualité à la quantité 😉

    J'aime

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,110 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :