L’imbu

Poster un commentaire

13/10/2009 par denisegirardsoupir

 

Assis seul devant son miroir
Le diable approche à pas feutrés
Et lorsqu’il fera bien noir
Le diable frappera de son épée.
L’imbu de lui-même
Se trouvait si beau dans ses habits
L’imbu de lui-même
Vous le savez, n’aime que lui.

Le miroir reflétait son visage
Il était seul face à son image
C’était ce qu’il avait le plus aimé
Se regarder, se vénérer, se vanter.

L’imbu se meurt seul devant son miroir
Le diable s’en approche à pas feutrés
L’imbu voudrait être accompagné
Mais le diable attend le soir.

L’imbu n’avait aucun remord
Il avait causé tant de tort
Mais rien ne changeait sa vie
Tant qu’il était beau dans ses habits.

Le diable s’en approchait
L’imbu se mirait
Le diable salivait
L’imbu l’attendait.

Le diable le laissa mourir seul
Effaçant son image du miroir
L’imbu mourut seul
Dans la terreur de ne plus se voir.

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 19,848 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :