Poster un commentaire

06/10/2009 par denisegirardsoupir

Si l’on veut arrêter le temps…pourquoi regarder l’heure?

La douleur n’est pas que souffrance, c’est aussi la pensée…

Le soleil fait de l’ombre, la pluie est sombre et le cœur vagabonde…

À la tombée du jour les amours…courent ou….cour…

Si l’on ne meurt qu’une seule fois. La vie en est elle ainsi?

Si je pleure au soir. Au matin mes larmes auront séchées.

Les matins sont les regrets de la veille.

Le rêve est un désir refoulé.

Le désir est un rêve échoué.

La mer ne se boit pas…elle se respire…

J’aime voir la pâleur de l’eau s’assombrir et frémir sous la caresse du vent.

Je suis fragile comme la feuille qui bat au vent.

Si les oiseaux se cache pour mourir. Moi je me cache pour souffrir.

Si les vagues pouvaient effacer la houle de ma vie…

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,112 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :