Je savais…

Poster un commentaire

05/10/2009 par denisegirardsoupir

Je savais que le blues de l’automne était
Je savais que je m’accrochais au son du vent
À recueillir les mots qui se déshabillaient
Profanant mon rêve de t’avoir comme amantJe savais que la lumière m’éclabouss’rait
Dans les nuits, dans les jours où tu me recherchais
Je savais que ta plume toucherait mon âmeAu bas-ventre chavirant sur les brise-lamesAvec comme un espoir
Avec comme une éclipse
Avec comme le soir
Avec comme ellipse

Du feu au chant de tes caresses sur ma peau
Au comble de ma détresse sur tes tableaux
Pourquoi savions-nous ?
Qu’un soir… Comme un élan
L’inspiration accrocherait l’imagination
Aux traits que tu dessines au bleu du temps violent
Aux vagues de ta plume, au gris de tes pulsions
Tu m’emporterais dans le creux de tes visions


Soupir ©

Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,112 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :