Mon coeur sombre cendre.

Poster un commentaire

01/10/2009 par denisegirardsoupir

 

La solitude.

Toi et ton ombre endormie dans la lumière

Épongeant tes horaires aux respects des fuseaux
Alors qu’à l’opposé de nous tourne la terre
Engloutie dans la mer… au front froid, au front chaud
Dans le vent de nos nœuds
Sous la veille d’un feu

Mon cœur sombre cendre

Les probabilités aux parfums de décembre
Aux givres de l’automne
Qu’au jour où tu entreras dans ma chambre
Mon cœur se désarçonne
Toi et ton ombre endormie dans la lumière
À regarder passer les nuages roses
Et moi à la quête de nos hier
À regarder passer tes mots gloses

Mon cœur sombre cendre

Éteinte par le souffle de ton silence
Je me replis comme un buvard sur le vin
L’âme vouée à l’errance
Mais où es-tu ce matin ?

Mon cœur sombre cendre

Toi et ton ombre endormie dans la lumière
Dont les remous ont chaviré ma vie
J’en ai oublié la matière première
Virtuellement mon cœur est épris
Comment puis-je te dire de t’éloigner
Alors que tu es hors de portée ?

Mon coeur sombre cendre
Et je meurs sans t’entendre…
Publicités

Laisser un commentaire (gentil)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

MERCI plus d’une XXXX

don

  • 20,110 écartés

Ne Pourrais-je un jour vous rencontrer.

Sur la Route un Crapaud (recherche interprète)

Amoureux d’une bouteille en vente sur iTune et autres plateformes

L’insomniaque (recherche interprète)

Retour vers le passé

%d blogueurs aiment cette page :